282 Vues

Turquie : les juifs et les Syriens, les principales cibles des discours de haine dans les médias turcs

Les juifs et les Syriens sont les groupes les plus fréquemment visés par les discours de haine dans les médias turcs, a révélé le dernier rapport de la Fondation Hrant Dink.

Au cours des quatre mois allant de mai à août, 4866 groupes ethniques et communautés ont été ciblés dans 2466 cas de discours de haine, selon le rapport.

Les juifs sont en tête de la liste et ont été ciblés dans 493 cas, tandis que les Syriens ont suivi avec 472 cas de discours de haine.

Un pic contre les juifs a eu lieu vers la fin du mois de juillet à la suite des transgressions israéliennes dans l’enceinte d’Al-Aqsa à Jérusalem, un lieu saint pour les musulmans.

La plupart des reportages des médias au cours de cette période ont généralisé les juifs en tant qu’ennemis, au lieu de distinguer l’Etat israélien occupant, les forces de sécurité israéliennes et les éléments d’extrême droite qui attisent les tensions.

Les juifs ont également été représentés comme formant une force cachée qui représente une menace pour la Turquie.

Historiquement, la Turquie a eu des relations très amicales avec la communauté juive et a souvent fourni refuge et protection lorsqu’elle était ciblée en Europe.

En 1492, le sultan ottoman Bayezid II accueillit et donna refuge à plus de 60 000 juifs séfarades chassés d’Espagne.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les diplomates turcs ont souvent fourni une protection aux juifs dans l’Europe occupée par les nazis et ont même organisé l’évasion d’un grand nombre d’entre eux vers la Palestine via Istanbul.

Selon le rapport, les réfugiés syriens ont été plus systématiquement victimes de discours de haine pendant la période des quatre mois.

Ils ont souvent été mentionnés en rapport avec des informations sur des actes criminels tels que le meurtre, le vol et le harcèlement sexuel.

Les réfugiés syriens ont été décrits comme responsables de la détérioration de la situation économique et du chômage croissant. Ils étaient également liés à des problèmes de sécurité et de terrorisme.

Les Russes, les athées et les Français ont été parmi les moins ciblés au cours de cette période.

De tous les discours de haine déclarés au cours de cette période, 1 082 étaient des articles d’opinion, 759 des articles de presse et 69 ont été classés comme «autres».

Le journal ultra-religieux Yeni Akit, connue pour ses liens étroits avec le gouvernement, est en tête de liste avec 85 cas de discours haineux rapportés.

Sözcü, un journal ultra-nationaliste qui est anti-gouvernement, était en tête de liste en termes de publications avec un lectorat et une diffusion étendus. Il est arrivé en 11ème position avec 26 cas de discours de haine.

La Fondation est nommée en l’honneur du journaliste turco-arménien Hrant Dink, qui a été abattu devant son bureau en 2007 par un ultra-nationaliste. Le procès est toujours en cours. La Fondation a reçu le prix 2017 de la Fondation Chirac.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
541 Vues
Justice
541 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2053 Vues
Politique
2053 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…