1104 Vues

Privée de médicaments, une enseignante turque meurt en prison

Halime Gülsu, arrêtée le 20 février 2018 pour appartenance au mouvement Gülen, est morte en prison dans la province de Mersin samedi en raison de la privation du médicament qu’elle prenait pour la maladie dont elle souffrait, le lupus érythémateux systémique.

Cette professeure d’anglais n’avait que 33 ans.

Gülsu n’avait reçu aucun médicament durant les 15 jours de détention. Ses rapports de santé avaient été perdus par les responsables de la prison. Transférée à l’hôpital le 25 avril, elle avait été renvoyée en prison, où elle était tombée dans le coma.


Halima Gülsu faisait partie d’un groupe de femmes qui ont été détenues pour avoir organisé des kermesses ou des ventes d’objets afin d’aider financièrement les victimes des nombreuses purges qui ont touché plus de 100 000 personnes depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
442 Vues
Justice
442 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
1915 Vues
Politique
1915 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
445 Vues
Politique
445 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…