707 Vues

Arrestation musclée d’un prédicateur turc critique d’Erdogan

La police d’Adana a lancé une opération contre la Fondation Furkan et son président, le prédicateur islamique Alparslan Kuytul.

Célèbre pour ses diatribes contre le président Recep Tayyip Erdogan et son parti, l’AKP, Kuytul a été placé en garde à vue avec vingt de ses partisans.

Alparslan Kuytul

Alparslan Kuytul

Des policiers des forces spéciales ont également pris part à l’intervention. Des béliers ont été utilisés pour défoncer les portes.

La préfecture d’Adana a immédiatement décidé d’interdire les regroupements pour éviter toute manifestation de soutien.

Les membres de la Fondation Furkan sont accusés d’avoir “mené des activités menaçant l’ordre public” et d’avoir “fondé une organisation criminelle”.

Par ailleurs, le BTK, le Conseil des technologies de l’information et de la communication, a interdit l’accès au site de la fondation.

“Ils n’ont laissé aucune justice dans ce pays”

Lors de son dernier sermon, Kuytul avait affiché son opposition à l’opération turque à Afrin en Syrie, craignant un “bourbier” pour l’armée turque.

Récemment, il avait critiqué le parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir en Turquie, suggérant qu’il devrait changer son nom en parti du développement par l’oppression (ZKP).

Le prédicateur avait critiqué le silence des savants islamiques face aux injustices commises notamment contre les dizaines de milliers de personnes radiées et emprisonnées depuis le putsch avorté. “Leur silence éloigne les gens de la religion”, avait-il déclaré.

“Je pense qu’il est temps de changer le nom de l’AKP en ZKP, le parti du développement par l’oppression. S’ils veulent me poursuivre, qu’ils le fassent, je m’en moque. Ils se sont nommés le parti de la justice et du développement mais ils n’ont laissé aucune justice dans ce pays. Qui a confiance dans les tribunaux de ce pays ? Seulement ceux qui n’ont jamais eu affaire aux tribunaux”, avait-il lancé.

La rédaction vous conseille

Turquie : 3 universitaires condamnés pour «propagande terroriste»
Liberté d'expression
85 Vues
Liberté d'expression
85 Vues

Turquie : 3 universitaires condamnés pour «propagande terroriste»

Rédaction - 23 février 2018

Un tribunal turc a condamné aujourd'hui trois universitaires reconnus coupables de "propagande terroriste" pour avoir signé en 2016 une pétition…

En Turquie, Erdogan est le chef de l’entreprise de défense
Politique
159 Vues
Politique
159 Vues

En Turquie, Erdogan est le chef de l’entreprise de défense

Rédaction - 23 février 2018

Depuis le coup d’Etat raté de juillet 2016, la Turquie n’a de cesse de vouloir renforcer ses capacités militaires. Et…

“Je suis libre mais il y a 6 enfants dans ma cellule”
Société
293 Vues
Société
293 Vues

“Je suis libre mais il y a 6 enfants dans ma cellule”

Mikail Turan - 22 février 2018

La journaliste Nur Ener Kilinç, qui a été libérée mardi et assignée à résidence, a déclaré qu'il y avait six…