165 Vues

Crise au parti pro-kurde : Hasip Kaplan démissionne sur fond de propos anti-turcs

Un ancien parlementaire du parti démocratique des peuples (HDP, pro-kurde), Hasip Kaplan,  a rendu sa carte après avoir été critiqué par les responsables du parti pour avoir déclaré qu’un Turc ne devrait pas devenir co-président lors du congrès de février.

« Aucun Turc ne devrait lorgner la place de Demirtas [l’actuel co-président qui est en prison] au congrès du HDP, c’est ma modeste suggestion, chacun doit connaître sa place ..! », a tweeté Hasip Kaplan, député de Sirnak de 2007 à 2015 et ancien avocat du chef emprisonné du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Öcalan.

« Un partage raciste »

Rapidement, le HDP a condamné cette déclaration.

« Les partages racistes, discriminatoires et altérisants depuis le compte Twitter de Hasip Kaplan n’ont rien à voir avec l’opinion et les politiques du HDP. Nous les dénonçons et les condamnons », a indiqué le siège du parti.

Sirri Süreyya Önder, la cible

En réalité, la déclaration visait le député du HDP qui est d’origine turque, Sirri Süreyya Önder.

« Le nationalisme primitif c’est-à-dire le racisme est un sentiment pathologique », a répondu Önder. « Parfois, comme nous le voyons dans le cas de Hasip, cela fait perdre l’humanité », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il n’avait jamais envisagé d’être candidat.

« Cette ligne politique est arrivée là où elle est aujourd’hui grâce à l’honneur, la bravoure, la croyance en la liberté et le dévouement sans pareil des enfants des peuples kurde, turc, arménien, assyrien, circassien et autres de Turquie », a indiqué Önder avant de porter le coup de grâce : « La mentalité de Hasip est d’une insignifiance à cracher dessus ».

Peu de temps après, Kaplan a déclaré qu’il démissionnait de son parti et qu’il quittait la vie politique.

La rédaction vous conseille

La Turquie classée « pays non libre » par Freedom House
International
87 Vues
International
87 Vues

La Turquie classée « pays non libre » par Freedom House

Aylin Bircan - 16 janvier 2018

L'ONG américaine Freedom House a dégradé le statut de la Turquie de "pays partiellement libre" à "pays non libre" dans…

L’ex-directeur du renseignement militaire turc appelle à l’assassinat des partisans de Gülen à l’étranger
Politique
526 Vues
Politique
526 Vues

L’ex-directeur du renseignement militaire turc appelle à l’assassinat des partisans de Gülen à l’étranger

Mikail Turan - 16 janvier 2018

Le général de corps d'armée en retraite Ismail Hakki Pekin, ancien directeur du renseignement militaire turc, a déclaré que la…

Liens avec Gülen : 6 ans de prison pour un commissaire ayant affronté les putschistes
Justice
163 Vues
Justice
163 Vues

Liens avec Gülen : 6 ans de prison pour un commissaire ayant affronté les putschistes

Aylin Bircan - 15 janvier 2018

Un commissaire de police ayant affronté un groupe de putschistes qui tentaient d'atteindre l'hôtel où séjournait le président Recep Tayyip…