330 Vues

Turquie : un tribunal refuse la libération de Mehmet Altan malgré l’arrêt de la Cour constitutionnelle

La 27e cour pénale d’Istanbul a rejeté la demande de libération du journaliste Mehmet Altan malgré une décision de la Cour constitutionnelle allant dans ce sens.

Les juges inférieurs ont estimé que les juges constitutionnels avaient outrepassé leur pouvoir.

Vendredi, la 13e cour pénale d’Istanbul avait refusé la libération d’un autre journaliste, Sahin Alpay, pour le même motif.

“La fin de l’Etat de droit”

Les deux tribunaux engagent ainsi un bras de fer judiciaire avec la plus haute juridiction du pays ce qui a entraîné la protestation de plusieurs ONG internationales.

“La détention de Şahin Alpay et Mehmet Altan était déjà révoltante, elle est désormais illégale, souligne Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de RSF.

“S’ils ne sont pas libérés dans les plus brefs délais, il faudra constater que tout vestige de l’État de droit a disparu en Turquie. Nous demandons à la Cour européenne des droits de l’homme d’en prendre acte : plus que jamais, elle apparaît comme le seul recours accessible aux journalistes turcs emprisonnés”, a-t-il poursuivi.

Alpay et Altan, journalistes et universitaires, sont en détention depuis, respectivement, juillet et septembre 2016.

Le Conseil de l’Europe observe de près la situation

La justice turque leur reproche de faire partie d’une “organisation terroriste” qui aurait tenté un coup d’Etat le 15 juillet 2016.

De son côté, Bekir Bozdag, vice-Premier ministre, s’est réjoui de la décision des tribunaux inférieurs, déclarant que la Cour constitutionnel n’avait pas le droit d’ “ordonner” la libération de détenus mais seulement de “constater” la violation d’un droit.

Par ailleurs, le Conseil de l’Europe a réagi. “La Cour constitutionnelle a, à plusieurs reprises, confirmé les principes de la CEDH et s’est prononcée en conformité avec la jurisprudence de la Cour de Strasbourg, notamment en ce qui concerne la liberté d’expression. Nous observons de près ce qui se passe actuellement”, a écrit sur Twitter son porte-parole, Daniel Holtgen.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
461 Vues
Justice
461 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
1936 Vues
Politique
1936 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
459 Vues
Politique
459 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…