463 Vues

Turquie : Sahin Alpay et Mehmet Altan libérés par la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle turque a estimé par 11 voix contre 6 que les journalistes Sahin Alpay et Mehmet Altan devaient être remis en liberté.

Ancien chroniqueur du journal Zaman, Alpay était en prison depuis le 31 juillet 2016. Il était accusé d’avoir dénigré le gouvernement et soutenu le coup d’Etat du 15 juillet 2016 par des messages subliminaux.

Sahin Alpay arrêté avec Ahmet Turan Alkan, le 31 juillet 2016.

Mehmet Altan, économiste et ancien chroniqueur, était lui en détention depuis le 22 septembre 2016. Il risque trois fois la prison à vie.

Son frère, le célèbre journaliste et écrivain Ahmet Altan, est toujours emprisonné.

Une décision qui devrait faire jurisprudence

Turhan Günay, le rédacteur en chef du supplément littéraire de Cumhuriyet, a également vu sa requête acceptée mais Günay avait déjà été remis en liberté.

La Cour constitutionnelle a, en revanche, rejeté la demande d’Alparslan Altan, ancien membre de ladite Cour qui avait été démissionné le 4 août 2016.

La décision de la plus haute juridiction de la Turquie devrait faire jurisprudence pour les dizaines d’autres journalistes emprisonnés.

“Les jardiniers du terrorisme”

Depuis le putsch avorté, près de 130 organes de presse ont été fermés et plus de 150 journalistes ont été arrêtés. La Turquie reste actuellement la plus grande prison pour les journalistes.

Récemment, lors de sa conférence de presse avec son homologue français Emmanuel Macron, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait déclaré que “le terrorisme ne se formait pas seul” et que des “des gens de l’écrit faisaient office de jardiniers du terrorisme”.

Souvent confronté à des questions sur les “journalistes emprisonnés”, Erdogan répète mécaniquement que ces derniers sont surtout des “terroristes”.

La justice turque a, en effet, tendance à considérer les journalistes proches du mouvement kurde comme des partisans du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, classé terroriste) et les journalistes proches du Hizmet, ce mouvement initié par Fethullah Gülen que le pouvoir tient pour responsable de la sédition de 2016, comme des membres d’un groupe terroriste.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
535 Vues
Justice
535 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2048 Vues
Politique
2048 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
540 Vues
Politique
540 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…