453 Vues

Turquie : deux journalistes de Özgür Gündem remis en liberté

La 23e Cour pénale d’Istanbul a décidé de remettre en liberté Inan Kizilkaya et Kemal Sancili, les deux seuls journalistes qui étaient toujours en détention dans le procès du quotidien kurde Özgür Gündem.

Özgür Gündem avait été fermé par décret-loi le 16 août 2016 dans la foulée de la proclamation de l’état d’urgence qui a fait suite à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

Kizilkaya, le directeur éditorial du journal, était en détention depuis 440 jours et Sancili, son propriétaire, depuis 301 jours.

La romancière Asli Erdogan, la linguiste Necmiye Alpay, l’écologiste Bilge Aykut, le journaliste Ragip Zarakolu, la chroniqueuse Filiz Koçali, la rédactrice en chef Zana Bilir Kaya et l’avocate Eren Keskin sont également jugés dans cette affaire pour “propagande terroriste”, “appartenance à un groupe terroriste” et “atteinte à l’unité de l’Etat”. Erdogan, Alpay et Kaya avaient été libérées le 29 décembre 2016, après 4 mois de détention.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
542 Vues
Justice
542 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2054 Vues
Politique
2054 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…