327 Vues

La justice turque refuse la libération du journaliste Mehmet Baransu

Un tribunal d’Istanbul a décidé lundi de garder en détention l’ancien journaliste du quotidien Taraf, Mehmet Baransu, qui a été emprisonné le 2 mars 2015 à la suite d’une plainte de l’état-major qui l’accusait d’avoir participé à une entreprise visant à déstabiliser l’armée après la révélation du plan Balyoz.

“J’étais prêt à faire ma défense, mais mes documents ont été saisis quand j’étais en train de quitter la prison pour aller au tribunal ce matin. Je ne peux pas faire ma défense. Je le ferai après que les livres que j’ai mentionnés dans ma requête me seront remis. Je veux récupérer mes livres”, a déclaré Baransu.

“Le jour où Ahmet Altan [ancien rédacteur en chef de Taraf lui-même emprisonné] et moi-même serons libérés, beaucoup de choses auront changé dans ce pays”, a ajouté Baransu.

La prochaine audience se tiendra le 31 janvier 2018.

Baransu, qui risque jusqu’à 75 ans de prison, est formellement accusé d’avoir révélé des informations devant rester confidentielles et d’être membre d’une organisation terroriste. Il avait notamment mis au jour une décision du Conseil de sécurité nationale (MGK) datant de 2004 et prévoyant déjà d’éliminer le Hizmet, ce mouvement initié par Fethullah Gülen.

L’AKP (parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis 2002) avait déclaré que la décision avait été prise sur pression des militaires mais la suite des événements s’est déroulée conformément à cette décision. Fin 2013, le Hizmet a été accusé d’avoir bâti un “Etat parallèle” après la révélation d’affaires de corruption visant l’entourage le plus proche du Premier ministre de l’époque Recep Tayyip Erdogan et en juillet 2016, il a été accusé d’avoir fomenté la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

Ahmet Altan, en détention provisoire en relation avec le putsch avorté, est également poursuivi dans cette affaire avec trois autres journalistes, Yasemin Congar, Tuncay Opçin et Yildiray Ogur. Congar et Ogur sont jugés libres alors que Topçin est parti à l’étranger.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
541 Vues
Justice
541 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2053 Vues
Politique
2053 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…