368 Vues

Turquie : “Le procureur ma dit que j’étais arrêté parce que mon frère était fugitif”

Lors de la première audience de son procès, l’entrepreneur Tekin Ipek, le frère du célèbre homme d’affaires Akin Ipek, a déclaré que le procureur lui avait avoué qu’il l’avait fait arrêter à la place de son frère, en fuite.

Quarante-cinq dirigeants et employés de la holding Koza Ipek, dont les frères Ipek et leur mère Melek Ipek, étaient appelés à comparaître pour la première fois devant un juge, mercredi 20 septembre. Le conglomérat, proche du Hizmet, le mouvement initié par Fethullah Gülen que le pouvoir considère comme le cerveau de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016, avait été confisqué en octobre 2015.

La prochaine audience se tiendra en décembre.

 

 

La rédaction vous conseille

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara
Société
255 Vues
Société
255 Vues

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara

Taylan Demsaz - 24 avril 2018

Orçun Senyücel, un ancien employé public qui a été démis de ses fonctions à l'Autorité de la concurrence en 2016,…

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat
Justice
308 Vues
Justice
308 Vues

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat

Rédaction - 23 avril 2018

Les tribunaux turcs ont, jusqu'à présent, prononcé 889 condamnations à perpétuité dans 137 affaires impliquant le coup d'Etat avorté de…

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie
International
390 Vues
International
390 Vues

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie

Taylan Demsaz - 23 avril 2018

Un tribunal bosnien a rejeté une demande d'extradition vers la Turquie d'un ressortissant turc, recherché pour des liens présumés avec…