223 Vues

Turquie : condamnation d’un député pro-kurde à 4 ans de prison

La Cour d’appel de Gaziantep a approuvé une peine de prison de 4 ans et 7 mois contre Ferhat Encü, l’un des dix députés emprisonnés du parti démocratique des peuples (HDP, pro-kurde).

Le 9 juin, le tribunal de Sirnak avait prononcé cette peine d’emprisonnement pour terrorisme.

Encü a été arrêté pour la première fois le 4 novembre lors d’une opération policière avec huit autres députés, dont les co-présidents Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdas. Il a été libéré de la prison de Kandira en février mais arrêté à nouveau le même mois.

Le 6 octobre, c’est la députée Burcu Celik Özkan qui avait écopé d’une peine de 6 ans de prison. Un jour avant, le porte-parole du HDP, Osman Baydemir, était condamné à un an et cinq mois de prison ferme.

Encü risque de perdre son mandat parlementaire. Cinq députés du HDP ont déjà été déchus de leur mandat. Une figure importante de la cause kurde, Leyla Zana, fait également l’objet d’une procédure de déchéance pour absentéisme. Elle avait en effet refusé de réitérer son serment.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
541 Vues
Justice
541 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2053 Vues
Politique
2053 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…