400 Vues

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat

Les tribunaux turcs ont, jusqu’à présent, prononcé 889 condamnations à perpétuité dans 137 affaires impliquant le coup d’Etat avorté de 2016. Un total de 285 procès ont été lancés.

Parmi les 889 décisions, 392 sont des peines d’emprisonnement à perpétuité avec circonstances aggravantes, ou la perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

Pendant ce temps, 1393 accusés ont été condamnés à des peines d’emprisonnement variables.

En dehors des procès pour coup d’Etat, des milliers d’autres personnes ont été reconnues coupables d’appartenance ou de direction d’un groupe terroriste après avoir été arrêtées pour leurs liens présumés avec le mouvement Gülen.

Le gouvernement turc accuse le mouvement Gülen d’avoir orchestré le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016, bien que le mouvement nie toute implication.

Plus de 150 000 personnes ont été placées en garde à vue, dont 77 000 ont été placées en détention provisoire.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
442 Vues
Justice
442 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
1915 Vues
Politique
1915 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
445 Vues
Politique
445 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…