830 Vues

Pakistan : l’enlèvement d’un enseignant turc suscite l’émoi et un mouvement de solidarité

La Commission des droits de l’homme du Pakistan a appelé à la libération de Mesut Kaçmaz, l’ancien directeur turc d’une chaîne d’écoles privées qui a été arrêté avec son épouse et ses deux filles dans sa maison de Lahore.

Kaçmaz dirigeait les écoles de la Fondation PakTurk jusqu’à leur fermeture par les autorités pakistanaises en novembre 2016 à la demande d’Ankara qui les considère comme des établissements liés au Hizmet, le mouvement initié par Fethullah Gülen que le pouvoir turc accuse d’être le cerveau de la tentative du coup d’Etat du 15 juillet 2016.

Mesut Kaçmaz a été arrêté mercredi par une vingtaine d’individus armés. Ils ont été “menottés et emmenées dans une maison meublée où plusieurs interrogateurs étaient présents”, a déclaré la Commission avant d’ajouter qu’il existait des “rapports crédibles sur l’arrestation et la torture d’autres enseignants en Turquie”.

Mobilisation des élèves des écoles PakTurk

Un groupe d’étudiants, d’enseignants et de cadres des écoles PakTurk à Islamabad ont appelé jeudi le gouvernement pakistanais à fournir des informations sur la famille.

Fatih Avci, un collègue de Kaçmaz qui a été enlevé en même temps que lui puis libéré peu de temps après, a raconté les circonstances de leur arrestation et exprimé son inquiétude quant au sort de la famille.”Ils ont été enlevés par des personnes non identifiées, nous ne savons pas si c’étaient des fonctionnaires de l’Etat, de la police, des officiers du renseignement ou des gens de la mafia. Nous sommes vraiment préoccupés”, a-t-il déclaré.

“Nous pressons les responsables de faire tous les efforts pour retrouver la famille disparue le plus tôt possible”, a déclaré Asma Jihangir, l’avocate des écoles de PakTurk, ajoutant que les Kaçmaz avaient été autorisés par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés à rester au Pakistan jusqu’en novembre. “Cette situation a suscité la panique et l’incertitude au sein d’autres familles turques vivant au Pakistan et surtout à Lahore”, a-t-elle ajouté.

pakistan enseignant turc

Le juge Shams Mahmood Mirza de la Haute Cour de Lahore, saisi en référé par un collègue de Mesut Kaçmaz, Orhan Uygun, a interdit au gouvernement fédéral de procéder à une quelconque extradition vers la Turquie jusqu’à la prochaine audience.

Depuis la révélation d’affaires de corruption touchant Recep Tayyip Erdogan, sa famille et ses proches et surtout le putsch avorté de 2016, l’homme fort de Turquie a lancé une vague de répression dans le pays et à l’étranger contre les sympathisants du Hizmet. Le président turc essaie notamment de fermer les écoles fondées dans le monde entier par des “gülénistes” qui avaient pourtant laissé femme et enfants derrière eux pour ouvrir des établissements scolaires et promouvoir l’éducation.

pakistan enseignant turc

Interrogé par The Express Tribune, un enseignant turc qui vit au Pakistan depuis 11 ans, Mehmet Ali Seker, a exprimé son désarroi face à l’attitude des autorités pakistanaises. “On a été secoués. On vit dans la misère. Je ne veux pas aller dans un autre pays, je veux enseigner ici”, a-t-il confié avant d’ajouter : “On veut juste reprendre notre métier. Oui, j’ai enseigné et enseigner n’est pas un crime”. Près de 70 familles turques soit 300 personnes seraient actuellement dans une situation de détresse, ne sachant pas si elles pourront rester dans le pays où elles se sont investies depuis des décennies ni si elles courent le risque d’être renvoyées en Turquie où des cas de torture et de traitements dégradants ont été constatés.

La rédaction vous conseille

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara
Société
253 Vues
Société
253 Vues

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara

Taylan Demsaz - 24 avril 2018

Orçun Senyücel, un ancien employé public qui a été démis de ses fonctions à l'Autorité de la concurrence en 2016,…

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat
Justice
308 Vues
Justice
308 Vues

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat

Rédaction - 23 avril 2018

Les tribunaux turcs ont, jusqu'à présent, prononcé 889 condamnations à perpétuité dans 137 affaires impliquant le coup d'Etat avorté de…

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie
International
390 Vues
International
390 Vues

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie

Taylan Demsaz - 23 avril 2018

Un tribunal bosnien a rejeté une demande d'extradition vers la Turquie d'un ressortissant turc, recherché pour des liens présumés avec…