390 Vues

Le juge turc emprisonné Murat Arslan reçoit le Prix Vaclav Havel

Le jury du Prix des droits de l’homme Václav Havel l’a décerné au magistrat turc, Murat Arslan. Il récompense des actions exceptionnelles de la société civile dans la défense des droits de l’homme en Europe et en dehors du continent.

Ancien juge à la Cour des comptes, ancien rapporteur de la Cour constitutionnelle turque, Arslan présidait l’Association des juges et des procureurs (YARSAV), dissoute après la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

Lui-même a été arrêté et envoyé en détention en octobre 2016 pour appartenance au Hizmet, le mouvement de Fethullah Gülen, que le pouvoir tient responsable de la tentative de putsch.

Simone Gaboriau, une magistrate française renommée et représentante de MEDEL, les Magistrats européens pour la démocratie et les libertés, a reçu le prix au nom d’Arslan.

Un message du magistrat a été lu dans l’hémicycle de Strasbourg. “Je m’adresse à vous d’une prison d’un pays où le droit est mis entre parenthèses, où les valeurs de la démocratie
s’éloignent progressivement, où les voix dissidentes sont étouffées, où les défenseurs du droit, les journalistes, ceux qui souhaitent la paix sont décrétés terroristes”, a souligné
Murat Arslan. “Nous ne laisserons pas ce pays aller à sa destruction et notre justice à son
destin”, a-t-il ajouté. Depuis le putsch avorté, près de 150 000 fonctionnaires ont été radiés dont 4500 magistrats. Plus de 50 000 personnes ont été envoyées en détention.

Le Prix des droits de l’homme Václav Havel, créé en 2013, est décerné chaque année par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, en partenariat avec la Bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77, et avec le soutien du gouvernement tchèque. Il consiste en une somme de 60 000 €, un trophée et un diplôme. En 2016, le prix a récompensé Nadia Murad, militante des droits de l’homme d’origine yézidie.

Le Prix est décerné en mémoire de Václav Havel, dramaturge, combattant du totalitarisme, artisan de la révolution de velours de 1989, président tchécoslovaque et tchèque, et symbole durable de l’opposition au despotisme.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
542 Vues
Justice
542 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2054 Vues
Politique
2054 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…