533 Vues

Erdoğan salue les enlèvements et affirme que Gülen aussi sera ramené en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a salué, dimanche, l’enlèvement des personnes accusées d’avoir des liens avec le Mouvement Gülen, par les forces de l’Agence nationale des renseignements (MIT), affirmant que Fethullah Gülen, prédicateur islamique turc exilé en Pennsylvanie, sera lui-aussi ramené en Turquie.

« Nous avons ramené, jusqu’à présent, 80 membres de FETÖ [acronyme péjoratif utilisé par le gouvernement turc pour désigner le mouvement Gülen] [en Turquie]. Nous irons chercher les autres. « Toi qui vis en Pennsylvanie, tu seras ramené ici aussi. Tu peux te bringuebaler autant que tu veux », a déclaré Erdoğan lors d’un rassemblement à Istanbul du Parti de la justice du développement (AKP), au pouvoir.

Erdoğan avait salué mardi l’enlèvement par le MIT de trois personnes liées au mouvement Gülen au Gabon, affirmant que des opérations similaires étaient imminentes.

Osman Özpınar, İbrahim Akbaş et Adnan Demirönal ont été capturés au Gabon lors d’une opération du MIT et emmenés en Turquie par avion privé la semaine dernière.

Le 29 mars, le MIT a kidnappé six ressortissants turcs liés au Mouvement Gülen au Kosovo.

L’incident a provoqué des protestations à travers le monde et au Kosovo, où le Premier ministre Ramush Haradinaj, qui, affirmant qu’il n’était pas au courant de l’expulsion des ressortissants turcs vers la Turquie, a limogé le ministre de l’Intérieur et le chef des services de renseignement qui ne l’ont pas averti de l’arrestation des ressortissants turcs.

Maja Kocijancic, porte-parole de l’UE, a sévèrement critiqué l’arrestation et l’expulsion, le 29 mars, des 6 ressortissants turcs du Kosovo en raison de leurs liens avec le Mouvement Gülen, soulignant que l’incident soulève des questions sur le respect scrupuleux de la loi.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a exposé, fin mars 2018, les détails des cas de torture en Turquie l’année dernière et a appelé le gouvernement turc à renforcer sa politique de tolérance zéro pour la torture.

Jusqu’à présent, un certain nombre de pays, dont l’Arabie saoudite, la Malaisie, la Géorgie, le Pakistan, le Soudan et le Myanmar, ont remis des universitaires, des hommes d’affaires et des directeurs d’écoles à la demande du gouvernement turc malgré le statut de réfugiés qu’avaient certaines de ces victimes auprès des Nations Unies.

Les médias américains ont rapporté, l’année dernière, que Fethullah Gülen, qui vit en exil en Pennsylvanie depuis 1999, faisait l’objet d’un marché potentiel entre Michael Flynn, ancien conseiller de Trump à la sécurité nationale, et de hauts responsables turcs. Un plan présumé d’expulsion de Gülen par Flynn moyennant la force et de façon illégale en échange de millions de dollars fait l’objet d’une enquête de la part de l’avocat spécial Robert Mueller, a rapporté le Wall Street Journal le 10 novembre 2017. Michael Flynn et son fils, Michael Flynn Jr., devaient être payés à hauteur de 15 millions de dollars pour remettre Gülen au gouvernement turc en vertu de la prétendue proposition, selon des personnes ayant connaissance des discussions, que Flynn a eue avec des représentants turcs lors d’une réunion en décembre au Club 21 à New York.

La rédaction vous conseille

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara
Société
208 Vues
Société
208 Vues

Turquie : nouveau cas de disparition forcée en plein Ankara

Taylan Demsaz - 24 avril 2018

Orçun Senyücel, un ancien employé public qui a été démis de ses fonctions à l'Autorité de la concurrence en 2016,…

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat
Justice
288 Vues
Justice
288 Vues

Turquie : 889 condamnations à perpétuité pour la tentative de coup d’Etat

Rédaction - 23 avril 2018

Les tribunaux turcs ont, jusqu'à présent, prononcé 889 condamnations à perpétuité dans 137 affaires impliquant le coup d'Etat avorté de…

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie
International
386 Vues
International
386 Vues

Bosnie : la justice rejette l’extradition d’une “güleniste” vers la Turquie

Taylan Demsaz - 23 avril 2018

Un tribunal bosnien a rejeté une demande d'extradition vers la Turquie d'un ressortissant turc, recherché pour des liens présumés avec…