291 Vues

Des universitaires turcs fuient en Allemagne pour échapper à la répression d’Erdogan

Plus de 1100 universitaires turcs qui avaient lancé, en janvier 2016, un appel à la paix sont accusés de faire la propagande du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), classé terroriste par la Turquie, l’Union européenne et les Etats-Unis.

Dans une lettre ouverte, les universitaires avaient appelé l’Etat à cesser sa “politique d’extermination et d’expulsion” et à rechercher une solution pacifique au conflit qui dure depuis une trentaine d’années. Environ 120 universitaires turcs vivant en Allemagne avaient signé l’appel.

Les premières affaires judiciaires débuteront le 5 décembre. De nombreux universitaires ont, entre-temps, quitté la Turquie et se sont installés en Allemagne grâce à une bourse de 24 mois intitulée l’Initiative Philipp Schwartz de la Fondation Alexander von Humboldt, qui fournit une aide aux universitaires persécutés et en danger.

“Il ne nous est pas venu à l’esprit qu’un appel au dialogue et le début des négociations de paix déclencheraient cette vague de criminalisation”, a confié à Deutsche Welle Kader Konuk, la directrice de l’Institut d’études turques de l’Université de Duisburg-Essen, avant d’ajouter, “Immédiatement après la publication de la pétition, Erdogan a ridiculisé tous les signataires les appelant de pseudo-intellectuels”.

La plupart des universitaires ont été éjectés par des décrets-lois pris dans le cadre de l’état d’urgence. Les autorités ont également confisqué leurs passeports, les empêchant de rejoindre des universités à l’étranger.

Les villes d’Essen et de Berlin ont annoncé une dizaine de bourses de recherches à destination exclusive des Turcs. “Selon une comparaison internationale, les universitaires turcs sont les plus à risque”, a expliqué Konuk, se référant aux statistiques compilées par le réseau Scholars at Risk.

Depuis le putsch avorté, près de 50 000 personnes ont été envoyées en prison et près de 140 000 ont été radiées de la fonction publique. En 2017, environ 5000 ressortissants turcs ont déposé une demande d’aile en Allemagne.

La rédaction vous conseille

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir
Justice
542 Vues
Justice
542 Vues

Des avocats mayennais et rennais en Turquie pour soutenir leurs confrères menacés par le pouvoir

Rédaction - 9 mai 2018

Les avocats français prennent l'avion, ce mercredi 9 mai, pour Istanbul où ils assisteront au procès de leurs confrères.

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc
Politique
2054 Vues
Politique
2054 Vues

«Tamam»: Sur Twitter, plus d’un million d’internautes disent «assez!» au président turc

Rédaction - 9 mai 2018

« Si un jour notre pays dit "assez", nous nous retirerons », a déclaré le chef de l’Etat dans un discours devant…

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan
Politique
545 Vues
Politique
545 Vues

En Turquie, l’opposition kémaliste s’organise pour peser face à Erdogan

Rédaction - 5 mai 2018

Les partis critiquant la dérive du régime présentent chacun leur candidat à la présidentielle du 24 juin, mais s’entendent pour…